Diekirch.lu - Saviez vous 7 - saviezvous - archive

Saviez vous 1 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Saviez vous 12

Saviez-vous que...

46) … de nombreux sportifs de notre ville se sont distingués dans différentes disciplines. Parmi eux Paul HAMMER, athlétisme (1920 Anvers, 1924 Paris), Léon METZLER, football (1920 Anvers), Albert NUSS, boxe (1928 Amsterdam), Jean KROMBACH, athlétisme (1936 Berlin), Marcel PAULUS, Remy WAGNER et Nicolas KETTEL, football (1948 Londres), Marcel LENTZ, kayak (1952 Helsinki, 1960 Rome), Léon ROTH et John LUCAS, kayak (1952 Helsinki), Léon KLARES, kayak (1960 Rome), Aly DOERFEL, escrime (1972 Munich), Yves CLAUSSE, natation (1988 Séoul, 1992 Barcelone) et Dirk BOCKEL, triathlon (2008 Peking) ont eu l’honneur de représenter le Grand Duché de Luxembourg – et la Ville de Diekirch – aux Jeux Olympiques. (bp, pm, 2010-03-07)
Erënnerungsblieder ESSD 2009,
Pilo FONK, Le Sport Grand-Ducal aux JO

47) … la plupart des rues, ruelles et places de la Ville de Diekirch ont reçu leur dénomination actuelle par décision du conseil communal siégeant le 18 juin 1892, à l’exception des ruelles suivantes : Gaardestrooss, Sutorsgässel, Fischegaass, Schwalgesgaass, Rankgaass, Forsésgaass, Feydeschgaass, Scheueschgaas. Avant de s’appeler définitivement « Esplanade », l’axe routier établi sur le fossé situé par-devant la muraille nord portait successivement le nom de « Place [sic] Guillaume » (plan de VALERIUS vers 1840 ) et de « Lindenallee » (Peter OLINGER, in Diekirch im Wandel der Zeiten, édition 1941). (bp, 2010-03-07)
Th WEILER, 150 Jahre Gemeindechronik, Aus den Gemeinderäten der Stadt Diekirch von 1800-1954, p. 55-57
Peter OLINGER (+1934), Diekirch im Wandel der Zeiten, 1941, p. 19

48) … la deuxième guerre mondiale à exigé un lourd tribut de vies humaines de la part de la population Diekirchoise. 100 hommes et 4 femmes furent internés dans des prisons ou camps de concentration, 7 ont été fusillés (Hinzert, Sachsenhausen), 3 sont décédés des suites des traitements leur infligés (Dachau, Gusen et Groditz-Flossenburg). 15 jeunes hommes ont combattu dans les rangs des alliés, 2 n’y ont pas survécu. 89 jeunes gens se virent enrôlés de force (Reichsarbeitsdienst, Wehrmacht), 19 parmi eux ont été tués, 10 sont portés disparus. 9 autres personnes sont décédés directement d’autres faits de guerre. Si l’on tient compte des déportés et des démissionnaires forcés le bilan s’alourdit à 334 victimes du nazisme dont 50 morts pour la patrie et pour leur ville natale. (bp, 2010-03-07)
Jos HERR, Diekirch, Bevölkerung und Verwaltung, Kulturhistorische Studie aus dem 18ten Jahrhunder, p. 783-786

49) … le 22 janvier 1945, la Ville de Diekirch a fait la une du « New York Times » sous le titre « Americans charge over river in blitz ». Après avoir fait le récit minutieux des circonstances dramatiques du passage de la Sûre du 18 janvier 1945, Gene CURRIVAN, journaliste au « New York Times », dépeint avec une sympathie à peine voilée le cadre géographique des événements : « This picture-postcard town [Diekirch] sprawls along the river [Sûre] for more than a mile in a valley setting that probably gave inspiration to countless artists in centuries gone by. It nestles in the snow-covered valley whose hills were meant by nature to give it sanctuary and protect it from the elements. But it was from theses same heights that destruction was pouring on the little town. » (bp, pm, 2010-03-07)
Gene CURRIVAN, Bulge Now Inverted, Americans charge over river in blitz, New York Times, 22.01.1945

50) … une procession instituée en l’honneur de la Sainte Vierge par un bref de Sa Sainteté Pie VII (Barnaba CHIARAMONTI, 1742-1823) en date du 17 novembre 1820 a lieu annuellement le 5e dimanche après Pâques, le même jour que la grande procession de Notre-Dame à Luxembourg. Une autre procession instituée en commémoration de la terrible épidémie de choléra de 1866 se tient tous les ans le lundi de Pâques. (bp, 2010-03-07)
Jean Pierre GLAESENER, Le Grand-Duché de Luxembourg historique et pittoresque, Réimpression anastatique, 1985, p. 388

51) … Monseigneur Léon LOMMEL (1893-1978), évêque de Luxembourg, aurait annoncé son intention d’abolir la procession de Diekirch en vue de concentrer le culte marial sur la seule Ville de Luxembourg. Le trop bon chanoine Mathias COLLING (1896-1968), curé-doyen de Diekirch, lui aurait répondu : « Monseigneur, je vous invite donc à venir communiquer en personne votre décision à la population Diekirchoise ». En 2010, la procession de Notre-Dame a lieu le 9 mai à Luxembourg … et à Diekirch. (bp, 2010-03-07)

52) … pendant les mois de mars et avril 1866, le choléra a tué quelque 300 personnes à Diekirch. Le choléra est une maladie infectieuse du tube digestif extrêmement contagieuse et rapidement fatale. La bactérie responsable du cholera, le vibrio cholerae, produit une entérotoxine qui entraîne des diarrhées cataclysmiques. En l’absence de traitement approprié, la forme majeure classique du choléra peut tuer en 3 heures de temps. Dans son édition du 5 mai 1866, le « Wächter an der Sauer », journal local édité par la famille SCHROELL, éditeurs de père en fils, publia un relevé de toutes les victimes du choléra sous le titre « Todesfälle der Stadt Diekirch ». (bp, 2010-03-07)
Peter OLINGER (+1934), Die Cholera im Jahre 1866, Diekirch im Wandel der Zeiten, 1941, p. 174-189
Th WEILER, 150 Jahre Gemeindechronik, Aus den Gemeinderäten der Stadt Diekirch von 1800-1954, p. 47

suivant →

Sport  Velosport  Young Boys Diekirch 1909
     

 

Envoyer Imprimer

A ne pas manquer

 

Liens utiles

adminlink

 

HORAIRE.PDF

LOGO_NAVETTE_DPI


   

CNEV

 

rentabike_banner

 

 Logo Nordstadjugend

DIKRICH LIVEDIKRICH LIVE
  

  

ucd logo